Feeds:
Articles
Commentaires

Pain d’épices

 

Une recette de pain d’épices bien moelleuse et très parfumée pour satisfaire la gourmandise de ma petite fille qui en raffole !!! Pour  la farine, j’utilise un mélange farine de blé, farine de seigle. Pour les épices j’utilise un mélange tout prêt, mon préféré : celui d’Olivier Roellinger, mais j’utilise aussi celui de Terres Exotiques beaucoup moins cher !!! Pour le miel, en direct du producteur, je prends un miel neutre toutes fleurs mais on peut aussi utiliser un miel plus typé comme le miel de châtaigner ou le miel d’oranger (mais c’est plus cher !!!). J’ai modifié la recette originale en mettant plus de miel et moins de sucre.

Parfois je fais une variante en ajoutant des écorces d’oranges confites coupées en petits dés.

1-40A_0935

Ingrédients : Pour un moule à cake de 25 cm

  • 100 gr de farine de seigle
  • 50 gr de farine de blé
  • 200 gr de miel 
  • 75 gr d’eau
  • 75 gr de lait
  • 5 gr de bicarbonate de soude
  • 50 gr de sucre roux
  • 2 cuillères à café d’épices à pain d’épices 
  • 90 gr de beurre doux

 

Préchauffer le four à 160°. Dans une casserole, faire chauffer l’eau, le lait, le miel, le sucre et le beurre. Tamiser dans un saladier les farines, le bicarbonate de soude t les épices. Ajouter le contenu de la casserole légèrement refroidit, mélanger à la cuillère en bois. Verser dans un moule beurré et mettre au four pour 45 mn. Laisser refroidir avant de démouler et attendre au moins une nuit avant de déguster ce pain d’épices.

Le risotto étant l’un de mes plats préférés, j’essaie beaucoup de recettes, et  la,  je vous en livre une qui m’a beaucoup plu :  courge butternut et saumon, légèrement parfumée au safran, idéale pour utiliser un reste de saumon !

1-40A_0917

Ingrédients : 4 personnes

  • 250 gr de riz carnaroli
  • 200 gr de courge butternut
  • 200 gr de saumon frais
  • 1 petit oignon Roscoff
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 dosette de safran
  • 10 cl de vin blanc sec
  • 75 cl de fumet de poisson (maison ou en cube)
  • 1 grosse cuillère à soupe de crème fraîche
  • 80 gr de parmesan râpé
  • 2 cuillères à soupe de ciboulette ciselée
  • Sel, poivre

Préparer le fumet de poisson et y faire cuire le saumon environ 10 mn, égoutter le poisson et garder le fumet. Éplucher et couper la courge en dés.

Dans une sauteuse à fond épais, faire chauffer l’huile d’olive, ajouter l’oignon ciselé et le safran, laisser revenir à feu doux 3 mn. Verser le riz et mélanger 2 mn à feu moyen jusqu’à ce qu’il soit translucide, mouiller avec les 10 cl de vin blanc. Lorsque le vin est totalement évaporé, ajouter une louche de fumet de poisson puis les dés de courge. Bien mélanger et continuer à ajouter le bouillon chaud au fur et à mesure qu’il est absorbé en le remuant constamment. Lorsque le riz est cuit, cela prend environ 20 mn (il doit être crémeux) saler et poivrer, ajouter la crème, le parmesan râpé et le saumon émietté, mélanger, couvrir pendant 2/3 mn, parsemer de ciboulette ciselée avant de servir.

 

Un superbe dessert de fête, très facile à réaliser. C’est le dessert des fêtes de Noël en Australie, c’est pourquoi J’ai opté pour la meringue australienne, faite avec du vinaigre blanc et de la Maïzena. La meringue doit être croustillante à l’extérieure et très moelleuse à l’intérieure. Pour la crème fouettée, j’y ajoute du mascarpone, cela permet d’avoir une crème beaucoup plus ferme et plus dense. J’ai utilisé des fruits acidulés pour contre balancer le côté très sucré de la meringue  même si j’ai réduit le sucre de la meringue.

1-40A_0932

Ingrédients : Pour 4 personnes

  • 3 gros œufs seulement les blancs (J’ai fait une crème anglaise avec les jaunes)
  • 150 gr de sucre semoule (200 gr dans la recette initiale)
  • 1 cuillère à café de vinaigre blanc
  • 1 cuillère à café de Maïzena
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 2 cuillères à soupe de mascarpone
  • 2 cuillères à soupe de sucre glace
  • 200 gr de framboises fraîches
  • 1 Kiwi
  • 2 fruits de la passion

 

Battre les blancs en neige très ferme. Ajouter le vinaigre, la Maïzena et le sucre, tout en continuant de battre, les blancs doivent être bien brillants. Préchauffer le four à 100°. Sur une plaque tapissée d’un papier sulfurisé, répartir la meringue en formant 4 « pâtés » de 10 cm de diamètre sur 5/6 cm d’épaisseur. A l’aide d’une cuillère former un léger petit puits au centre. Enfourner pour 40 mn puis éteindre le four et laisser refroidir les meringues pendant 1h. Sortir les meringues et les réserver sur une grille et dans un endroit sec ( Cette étape peut se faire la veille).

Fouetter la crème liquide très froide au batteur jusqu’à ce qu’elle soit bien ferme. Ajouter le sucre glace. Détendre au fouet la mascarpone et l’ajouter à la crème chantilly. Réserver au frais.

Ouvrir les fruits de la passion et récupérer la pulpe. Éplucher et couper le kiwi en tranches fines. Au moment de servir, poser les meringues dans les assiettes, mettre 2 ou 3 cuillères de crème fouettée dans le creux de chaque meringue et déposer dessus des rondelles de kiwi, des framboises, terminer par la pulpe de fruits de la passion. Servir sans attendre !

Bonne année 2016

Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2016, pleine de joie, de plaisirs et de gourmandise !!!

Paris

Voici une troisième recette de crème au chocolat, cette fois-ci sur la base d’une crème anglaise chocolatée. Un peu plus longue à préparer que la recette à base de maïzena , mais le résultat est quand même plus onctueux et on évite le goût de farine que l’on peut avoir parfois ! A la dégustation  j’adore !!!!

1-40A_0868

Ingrédients : Pour 6 personnes

  • 25cl de lait
  • 25cl de crème liquide
  • 3 jaunes d’œufs
  • 40gr de sucre
  • 150gr de chocolat noir pour moi le Guanaja 70% de Valrhona
  • 1 feuille de gélatine

Déposer 150gr de chocolat dans un saladier, le Valrhona est en pistoles donc prêt à l’emploi sinon le hacher en gros morceaux au couteau et réserver. Faire tremper la feuille de gélatine dans un bol d’eau froide. Dans une casserole, porter le lait et la crème à ébullition. Pendant ce temps, battre au fouet le sucre avec les jaunes d’œufs afin que le mélange blanchisse. Ajouter le liquide chaud tout en remuant puis reverser le tout dans la casserole et cuire à feu doux sans cesser de remuer, la crème va épaissir. Attention de ne pas faire bouillir, sinon la crème va grumeler. Si vous avez un thermomètre la température idéale est 83°/84°, autrement c’est à l’œil ! Verser la moitié de la crème anglaise sur le chocolat et bien mélanger pour faire fondre tout le chocolat. Essorer la feuille de gélatine et l’ajouter au chocolat, mélanger à nouveau, verser le reste de crème et mélanger encore ! Répartir cette crème dans des petits ramequins, laisser refroidir puis mettre au moins 2 heures au réfrigérateur.’on évite le leg

Une quiche aux carottes, subtilement sucrée par de très bonnes carottes et rehaussée par l’acidulé des raisins secs et le léger parfum des graines de cumin et de la coriandre. Une tarte salée inspirée des carottes râpées au cumin du Maghreb, un délice !!!

1-40A_0763

Ingrédients : Pour 3/4 personnes

  • 1 pâte feuilletée ( la complète de Herta )
  • 1 belle botte de carottes
  • 3 œufs
  • 2 belles cuillères de crème fraiche légère
  • 60 gr de raisins secs blonds
  • 2 cuillères à soupe de graines de courge
  • 1 poignée de fromage râpé
  • De la coriandre
  • Sel, poivre
  • Graines de cumin

Éplucher et laver les carottes, les faire cuire al dente (à la vapeur de préférence). Dans un saladier couper les carottes cuites en rondelles un peu épaisses, saler, poivrer et saupoudrer de graines de cumin. Dans un autre saladier, casser les œufs, ajouter la crème fraiche et le fromage râpé, battre à la fourchette. Saler et poivrer, ajouter les rondelles de carottes, les raisins secs et les feuilles de coriandre hachées. Préchauffer le four à 180°, étaler la pâte dans le moule à tarte beurré, verser l’appareil à quiche et saupoudrer de graines de courge. Mettre au four 35/40mn.

En fait des bucatini, ce sont mes pâtes du moment, j’adore !!! De gros spaghetti, ou de longs macaroni, au choix !!! Elles sont cuites al dente et enrobées d’une sauce tomate onctueuse, j’y rajoute des tranches d’aubergines fondantes et de la mozzarella.

1-40A_0252

ingrédients : 2/3 personnes

  • 180 gr de bucatini n°9
  • 1 belle aubergine
  • 1 oignon
  • 1 grosse tomate
  • 20 tomates cerises
  • 1 boule de mozzarella de bufflonne
  • Du basilic
  • Huile d’olive
  • Thym
  • Sel et poivre

Laver les tomates cerises. Émonder et épépiner la grosse tomate, la couper en cubes. Ciseler l’oignon. Dans une sauteuse faire revenir l’oignon dans un peu d’huile d’olive, ajouter les dés de tomates et les tomates cerises (entières), la branche de thym et 15cl d’eau. Saler et poivrer, laisser mijoter à feu doux pendant 20mn.

Laver et couper l’aubergine en tranches d’1cm puis en demi-lune. Les faire dorer dans une poêle avec de l’huile d’olive, saler et poivrer puis baisser le feu et faire cuire 10/15mn, elles doivent être fondantes. Retirer l’excès d’huile au papier absorbant et réserver sur feu très doux.

Faire cuire les pâtes dans une grande quantité d’eau salée, les égoutter et les verser dans la sauce tomate, bien mélanger, rectifier l’assaisonnement. Verser dans le plat de service, déposer les morceaux d’aubergines, des tranches de mozzarella et parsemer de quelques feuilles de basilic.

%d blogueurs aiment cette page :